Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Et une comédie romantique de plus ! Sauf que celle là n’est qu’une pâle copie de toutes les autres. Tom (Patrick Dempsey, le Docteur Mamour de Grey's Anatomy) est un trentenaire new-yorkais, beau, riche et « amateur de chair fraîche ». Hannah, sa meilleure amie (Michelle Monaghan, mémorable dans Les femmes de ses rêves), est le témoin malgré elle des frasques du Casanova, et ce depuis une dizaine d’années. Un beau matin, elle lui annonce son mariage avec Collin, un Ecossais, et lui demande d’être sa demoiselle d’honneur ! Bien évidemment, c’est le drame : Tom réalise qu’il est fou amoureux d’Hannah... Rien de bien original, donc, puisque les comparaisons avec Quatre mariages et un enterrement ou Le mariage de mon meilleur ami coulent de source, sous tous les angles : intrigue, personnages, gags, etc. Hélas, Dempsey n’a pas le talent de Julia Roberts, qui acceptait elle aussi d’être demoiselle d’honneur pour détruire le mariage de son meilleur ami de l’intérieur, ni le charme so british de Hugh Grant, qui multipliait les conquêtes et refusait l’engagement. On sourit néanmoins facilement aux gaffes de ce témoin d’honneur, ainsi qu'à certaines plaisanteries de mauvais goût (notamment au début, où Tom porte un masque de Bill Clinton et cherche à tout prix sa Monica). Une romance à l’eau de rose, donc, dirigée par un ancien publicitaire, Paul Weiland, qui semble faire l’impasse sur la réalisation, préférant tout miser sur un acteur au sex appeal incontestable et sur des scènes débordant de guimauve.
On l'aura compris,
Le témoin amoureux n’a pas le charme et le piquant de ces illustres modèles. Seule véritable prestation, que l’on savoure avec un certain regret, celle de Sydney Pollack, dernière apparition en père multi-divorcé et farceur, qui laisse à tout jamais la trace d’un grand réalisateur et acteur.

 

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :