Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manque de soleil. Manque de temps. Manque de tout. Manque d'inspirations que j'en arrive à peine à penser à un sujet pour le blog. Et pour le reste. J'ai à peine l'envie de te pondre un sujet météo. Sujet bateau que les journalistes te recyclent H-24 dès que le ciel fait des siennes. Parce que parler du reste ça risquerait de nous contrarier. Alors ouais je pourrais te dire que le seigneur météo s'est fait la malle, cet enculé, laissant en guise d'adieu un ciel à la Apocalypse Now sur Paris à 9h00 du mat' et moi tremblante derrière ma baie vitrée de Levallois-Perret. Le type de ciel qui te fait dire que tu n'as pas mis les bonnes chaussures, la bonne tenue et tout le tatouin qui te fait réaliser ta superficialité du moment - l'été saison de garce pour les filles. Le type de ciel qui pourrait te faire reprendre le métro quitte à être trempée – réenfiler ta tenue spéciale loque – te faufiler sous ta couette et attendre que la fin du monde arrive sagement pour t'emporter loin. Mieux le type de ciel qui te fait réaliser que les plus belles chansons sont des chansons de pluie. A écouter au lit. La flotte, le déluge, l'averse comme toile de fond idéale pour une chanson réussie. Celle qui lave tout sur leur passage. Emporte le temps lourd, la douleur des coups de soleil et du reste, de Marine au plus haut dans les sondages et de tout ce qui contrarie ta petite âme en panne. Chansons de pluie, chanson de l'oubli.

 

 

  

Comme la pluie - Grégoire Leprince-Ringuet (signé Alex Beaupain)

Chanson de pluie par Benjamin Biolay & Chiara Mastroianni

Juste ces mots - Alex Beaupain

Nantes - Barbara

Coule - Alex Beaupain

Deep Water - Portishead

L'Orage - Geroge Brassens

Tag(s) : #musique, #chanson française, #Biolay, #Beaupain

Partager cet article

Repost 0