Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Gatsby de Fitzgerald respirait bon les années folles et son jazz impertinent. Le Gatsby de Baz Luhrmann qui s'apprête à frôler le tapis rouge du plus couru des festivals de cinéma, lui, respire bon l'époque et ses pointures. Le réalisateur de Moulin Rouge et Roméo+Juliette a toujours eu le chic pour bien choisir ses bandes-originales.

Près de quarante ans après le Gatsby de Jack Clayton, le héros le plus célèbre – le mieux écrit - de la Lost Generation revient sur les écrans perdre son rêve au son des pointures de l'époque. De la pop au hip hop, de l'alternative aux charts, de Lana à Beyonce, des XX à Jay-Z, en passant par Jack White la bande-son magnifique de ce Gatsby - dont on ignore encore les talents – vous colle au tympan depuis qu'elle traîne sur Youtube. Comme les premières images d'un Leonardo DiCaprio aux regards complices dans une bande-annonce clinquante vous colle à la peau. Le regard de l'homme devant son rêve, son premier amour immérité. Cette Daisy ravissante petite idiote que le lecteur du magnifique roman de Francis Scott Fitzgerald aimerait follement détester. En attendant les bonnes manières de Gatsby et la voix de crécelle de Daisy, les mensonges et les colères, on écoute les pointures de notre époque et on lit (relit quand on a eu l'intelligence de le lire plus tôt que moi), l'histoire d'un homme venu dans l'Est pour « faire revivre son passé ».

The XX - Together

Jack White - Love is Blindness

Florence and The Machine - Bedroom Hymn

Sia - Kill & Run

Florence and The Machine - Over The Love

Lana Del Rey - Young & Beautiful

Tag(s) : #Gatsby le magnifique, #Baz Luhrmann, #bande-originale Gatsby, #Francis Scott Fitzgerald

Partager cet article

Repost 0