Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'écrivain écrivait « Tu as vingt ans, tu déconnes un brin et quand tu te réveilles, tu en as trente. C'est fini, plus jamais ton âge ne commencera par un deux. » Cette perspective m'enchanterait presque. Quel beau programme de dire adieu à l'âge qui commence par un deux, mais où la vie à deux est un perdu combat d'avance, où les deux qui t'ont enfantée regardent le champ de ruines de leur propre combat et où rien ne colle avec toi à part déconner à plein tube. Alors ouais, la trentaine ce troisième âge de la vie survendu comme déjà l'usure et les regrets  me drague sévèrement. Et surtout en chansons.

 

Trente ans au compteur de la vie, c'est un bon filon pour la chanson. Si dans les faits, la trentaine en effraye plus d'un, sur le papier c'est l'inverse. Cette trentaine est une mine d'or pour mauvais sentiments et chansons turbulentes et pleine de larmes. A trente ans, à en croire les trois chansons chéries suivantes, tu lâches les armes, et trempe ta plume dans les regrets.

« Tant pis pour les victoires et tant mieux pour les défaites, de toute façon on a toujours l'air aussi bête » 30 ans de Miossec

 

« Trente ans, c'est le bon moment pour s'enfuir » chantait le meilleur des bretons sur une Étreinte rugueuse, album où il chantait les mésaventures du cœur (La Facture d'électricité) et celles de la société (le sublime La Mélancolie) propre à son âge. Nous sommes en 2006, Miossec n'a plus trente ans à vrai dire, mais il a l'âge du manque. En manque d'étreintes de tous types et d'excès de ses premiers albums (faut-il le rappeler Boire, Brûler, Baiser, son triptyque gagnant) Miossec livrait alors avec cet album et « Trente ans » particulièrement la première brique de sa bâtisse, à la beauté elle sans âge, appelée mélancolie.

« Mon Dieu j'ai 33 tours au compteur, suis-je déjà foutu ? » 33 Tours d'Alex Beaupain

 

Beaupain tout en subtilité chante ses « 33 Tours », autrement dit ses 33 ans. Avec ses refrains pop, il voudrait que l'on danse encore sur « Tombé pour la France » de Maître Daho et que l'on regarde des films sur un magnétoscope. Sauf que manque de bol, nous sommes alors en 2008, plus de magnétoscope et le nouveau Daho ça sera lui et quelques autres. Outre la technologie en plein essor, côté cœur Alex Beaupain connaît la crise, les claques, les amants ont oublié où ils se sont croisés. Bref, l'amour glisse entre ses doigts comme du sable, c'est plus l'amour à la plage, et il chantera deux titres plus loin qu'il n'en veut d'ailleurs pas (l'attachant « Je veux »).

« T'as plus vingt ans, pourtant pour t'accrocher à cette époque tu vis de la même façon » 33 ans de Ben Mazué

 

A l'initiative de ce billet spécial trentaine en chansons, il y a un trentenaire, un second album baptisé 33 ans et une chanson intitulée « 35 ans ». Ça fait beaucoup de trois, de dilemmes, de bonheurs dégradés mais ça fait aussi une putain de bonne chanson. Avec « 35 ans » et l'ensemble de son deuxième opus, Ben Mazué chante sans fard l'usure et la sincérité malhonnête de la trentaine. Pudique et poétique sur chaque titre, il s’évertue à traverser les cinq âges de la vie et à ne pas qu'en laisser un goût amer.

Tag(s) : #Musique, #trentaine, #Miossec, #Alex Beaupain, #Ben Mazué

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :