Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Très désireux de copier les grands de ce monde, notre très cher Président décide de mener une nouvelle conquête. Conquérir le web telle est sa nouvelle lubie. S'attaquer à ce vaste terrain encore vierge de toute propagande sarkozyste voici le nouvel ordre lancé par l'équipe de communication de Monsieur Sarkozy qui se rêve en Mister Obama, conquérant à son tour le cœur et les esprits des citoyens, par l'outil Internet. Sarkozy (toujours tendance, ne l'oublions pas) se met à la page. Il « facebookait » déjà ses potes, maintenant il va pouvoir « twitter » ses informations et « blogguer » avec sa Carla. Parce qu'évidemment, Carla et lui « c'est du sérieux », et rien ne se fait sans Carla. Les temps changent. Et la politique avec...


Buzz


Nicolas Sarkozy est un dieu du buzz. Pas une semaine ne se passe sans déclencher les critiques de l'opposition et les mea culpa de l'UMP. Lister les coups de buzz du Président et des siens se révèle être un acte héroïque. En effet, depuis son élection en mai 2007, Nicolas Sarkozy collectionne les coups d'éclats sur la toile. Rappelez vous pour ne citer qu'eux de l'abstention de Cécilia Sarkozy au second tour, le « Cass' toi pauvre con » au Salon de l'Agriculture, les diverses altercations avec les pêcheurs et tous ces off délicieux, scrupuleusement dissimulés par la presse écrite, où le Président dérapait en privé croyant être à l'abri des caméras et des micros sur le plateau de France 3 ou, plus récemment, face à Arlette Chabot... Il y a les erreurs du Président mais aussi de sa garde. Et à vrai dire, les erreurs des siens semblent bien pires (si cela est honnêtement possible!). Racisme, misogynie, irrespect, il y en a pour tous les goûts dans les rangs de l'UMP. Rappelez vous. Il y a eu Hortefeux et « ses Auvergnats », Devidjian et sa « salope », sans oublier Besson et son fameux doigt d'honneur dissimulé sous la table basse et adressé à des journalistes qui ne faisaient juste que leur boulot. Que de rebondissements dans la vie des partisans de l'UMP! Ils sont partout. Le web les traque, les observe, scrutant le moindre de leurs gestes. Dans quel but? Rire un peu... Ou dire un peu aux citoyens : « Regardez la vérité de ceux qui vous gouvernent ». Le web : justicier masqué de notre monde? Pourquoi pas...

 

 

Redorer le blason UMP


Trop c'est trop! Il est temps de redorer le blason de l'UMP. Le Président a donc briefer ses comparses : méfiez-vous donc un peu des caméras intrusives et des micros mouchards! Ayant trop souffert des décors et de ses envers, Nicolas Sarkozy et son équipe de communication ont donc décidé d'envahir le web afin d'en terminer avec ceux qui ternissent son image et celle des siens. La conquête du web est donc lancée... L'homme a changé (oui, il change régulièrement). Il se veut plus posé, attentif et surtout amoureux comme dans cette vidéo, paru en mai dernier, où le Président arrive « par surprise » durant un interview de sa femme par les lectrices de « Femmes Actuelles ». Le couple se rêve en Jacky et John Kennedy. Un couple (pré)conçu) comme les femmes actuelles en rêvent..

Peu importe... L'idée est là. Le synopsis est écrit. Les bases : l'histoire d'un type sympa, qui ne s'emporte jamais, qui adopte la cool attitude et le parler jeune. Bientôt sur votre écran. Pas le grand. Ni le petit. Mais celui-ci. Oui, oui, vous avez bien compris, l'histoire de ce type arrive sur l'écran de votre PC. Alors content? Nicolas Sarkozy « facebooke » déjà ses potes de l'UMP (au nombre de 161 967), bientôt il « twittera » ses informations et « blogguera » en toute décontraction. Elle est pas belle la démocratie en ligne! Le site web du Président est prévu pour la fin de l'année. Pour l'instant c'est Carla Bruni-Sarkozy qui squatte la toile en attendant la venue prochaine de son époux.


Nous sommes bel et bien entrés dans l'ère des temps modernes. Ceux-là même où la politique se fait dans le virtuel et non plus sur un marché de banlieue, un temps où le véritable challenge n'est plus le débat mais l'habileté à trouver la bonne posture, la plus belle cravate et les propos les plus respectables. "La communication Internet n’est qu’un élément de la stratégie présidentielle, mais elle est amenée à prendre de plus en plus de place", explique le conseiller presse, Franck Louvrier, dans le JDD. De plus en plus de place pour la stratégie, effectivement, mais à quel prix? On devrait peut être consulter Jean Pierre Pernault et son équipe pour savoir « Combien ça coûte » la stratégie. Parce que nous, derrière notre écran, on sait combien elle nous coûte la crise. Cher. Un peu trop cher au quotidien. Et si tous les chômeurs de cette belle patrie, victimes innocentes de cette crise, se lançaient eux aussi dans la stratégie de la communication par Internet pour trouver un emploi. Soyons fous!... Ah oui, c'est vrai, quand on est chômeur on a pas les moyens de se payer toute une équipe de communication...

Tag(s) : #Web

Partager cet article

Repost 0