Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après 20 ans d’absence, Indiana Jones est de retour pour un quatrième opus à la hauteur de nos attentes. Indy a vieilli (comme ses spectateurs). Les méchants ne sont plus nazis mais soviétiques ! Menés par la cruelle « chouchoute de Staline », Irina Spalko (somptueuse Cate Blanchett), ils sont à la recherche, comme Indy évidemment, du crâne de cristal... Les années 50 envahissent l’écran : guerre froide, maccarthysme, essais nucléaires, rock’n’roll et blousons noirs. Un jeune rebelle, sosie de l’icône de l’époque James Dean, va mener Indy dans cette nouvelle aventure pleine de rebondissements. Malgré la présence de scènes déjà vues (une fin où les trésors dévoilés finissent toujours engloutis à tout jamais), on a grand plaisir à retrouver notre archéologue favori. Chapeau, veste en cuir, fouet, bande originale mythique : tous les ingrédients sont réunis pour faire de cet ultime épisode une film d’action réussit et honnête ! L’humour est la marque de fabrique de ce film, où l’on ironise sur l’âge du Professeur Jones (épatant Harrison Ford) qui découvre l’existence de son fils. Une nouvelle relation conflictuelle et pleine d’humour qui n’est pas sans rappeler celle avec son père. Un Indy fort convaincant !

 




 

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0