Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Novembre est loin. Et pour une fois on l'attend de pied ferme. Parce qu'avec lui viendra une Vengeance attendu depuis trois ans. Celle de Benjamin Biolay et de son nouveau disque. Aujourd'hui, pour contrer l'attente, l'artiste a dévoilé la pochette finale de son nouvel opus...

 

Biolay-vengeance-pochette.jpg
Le résultat est pour le moins surprenant. Pas de gueule sauvé par le coke et du valium. Pas de Biolay à l'horizon. Encore moins de paysage pour sombrer dans la mélancolie. Si La Superbe traversait les nuages cotonneux. La Vengeance, elle, est terrienne. Joyeux bordel loin des mines lasses auxquelles BB avait habitué les siens. Fond rose et typo pour le moins originale pour cette pochette marquante agrémentées de tâches d'encres et de dessins signés M/M. Dessins où des bras levés s'affrontent ou se soutiennent. Symboles peut-être de tous ces invités qui se sont greffés à l'aventure vengeresse (Vanessa Paradis, Orelsan entre autres) ? Symboles de toutes ces mains qui vont s'arracher l'album ?

 

Couleurs pop, esprit bordélique où ratures et poings levés s'entremêlent, une pochette radicalement en marge des pochettes « biolayiennes ». Qu'est-ce que cela peut bien présager ? On l'espère un album de déprimé, un brin mélancolique, qui donne envie de danser comme des dingues pour se vider de toutes ces vengeances consciencieusement préparées...


Vengeance de Benjamin Biolay dans les bacs le 5 novembre 2012 (Naïve)

Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0