Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est bien connu, les planches sont propices aux histoires d'amour. Histoire d'amour réelles ou fictives qui naissent ici et là côté cour comme côté jardin. Diastème, écrivain, réalisateur, amateur passionné de cet étrange sentiment qu'est l'amour, a eu la soudaine envie d'une énième histoire d'amour, "une brève rencontre comme dans les films en noir et blanc". Or comme dans ces films d'un autre temps, il lui fallait une héroïne sublime, capable d'étourdir tous les hommes à son simple passage. Diastème avait pensé déjà à la blonde la plus célèbre du 7 ème Art pour interpréter le premier rôle de son histoire, "Marilyn Monroe, sa carrière si réussie et sa vie amoureuse si ratée". Une histoire d'amour, Marilyn Monroe en guest-star, du déjà vu sur l'écran mais pas sur les planches. L'écrivain voulait faire une pièce de théâtre qui parlait du théâtre, il avait envie de rire, "de rire comme on rit au théâtre, dans les loges, dans les coulisses, la régie...". L'histoire s'est donc mise en place en juxtaposant des féroces envies de voir coïncider des éléments éparses. Le décor s'est monté, les comédiens ont endossé leur costume, perruque blonde pour l'une, blouse de travail pour l'autre, et les trois coups de bâton se sont fait entendre.

"Il n'y a rien de beau, sauf l'amour" s'amuse à répéter l'écrivain. Amoureux des comédiennes, des planches, du cinéma et de l'art, tout simplement, ce jeune auteur se forge un nom dans les hautes sphères de l'art. Écrivain de théâtre puis réalisateur du beau spectacle donné par un premier film, Les Bruits des gens autour, Diastème publiait en mai une nouvelle pièce de théâtre intitulée L'Amour de l'Art. Un amour féroce dont il est habité et dont chaque page donne sens. Après avoir filmé la version off du festival d'Avignon, l'auteur écrit la version off du théâtre. Le lecteur découvre un univers inconnu, les décors et l'envers des décors d'une pièce de théâtre, les acteurs et les acteurs de l'ombre qui s'agitent en coulisses. L'Amour de l'art conte la vie d'une troupe en tournée, ses essais de lumières et de costumes, ses douleurs réelles et fictives, ses oublis de texte et ses nons-dits. L'histoire est celle d'une comédienne, seule sur scène, qui interprète Marilyn Monroe dans les derniers jours de sa vie chaotique. L'histoire est aussi celle d'un éclairagiste, un brin sauvage, qui éclaire la fausse Marilyn tous les soirs sur scène. Nous sommes au théâtre et comme dans la vie, les histoires d'amour impossibles prennent vie. Au fil des dates et des lieux, l'histoire d'amour va naître sous les yeux d'une habilleuse envahissante et de régisseurs originaux. Cet égarement dans le temps et dans le lieux jouent les contrastes entre la réalité des coulisses et la fiction de la scène. Diastème dévoile en l'espace de quelques scènes les ficelles d'une pièce de théâtre, et malgré cette volonté farouche de tout montrer, comme l'image désarmante d'une Marilyn sans son rouge à lèvres éclatant et sa chevelure blonde flamboyante, la magie du théâtre opère parfaitement. L'émotion transparait de tous les côtés, du monologue de la fausse Marilyn aux réflexions d'une jeune homme se refusant à l'amour, la magie est au rendez-vous. Si le texte prend vie c'est aussi par la force de l'histoire, de ce lien fort entre la scène et les coulisses, le rôle joué par Manon (Marilyn Monroe) et la personne qu'est Manon dans la réalité. L'histoire est parsemée de monologues "Marilyniens" où celle-ci se livre avec une franchise abyssale à un magnétophone que lui avait offert son cher psychiatre, le Docteur Ralph Greenson. Les mots (ou maux) de l'actrice sont ceux d'une autre actrice et vice-versa. "J'aimerai tellement qu'il soit là, même une minute, même une seconde, simplement qu'il soit là, qu'il me sourit, j'aime tellement son sourire, il me donne tellement de force son sourire... C'est tellement difficile, si vous saviez de trouver quelqu'un qui vous comprenne, qui ne vous juge pas, qui vous fasse rire; quelqu'un qui ne veuille pas faire de vous quelqu'un d'autre, qui vous accepte tel que vous êtes...". Théâtre ou pas, l'histoire est la même partout, Marilyn et Manon s'interroge sur les bienfaits  et l'avenir d'une relation bouleversante et intrigante, amour de passage, flirt de vacances, histoire impossible, c'est la vie qui leur dira l'issu d'une telle aventure...

Tag(s) : #Littérature

Partager cet article

Repost 0