Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Après quelques jours de silence pour une très bonne cause me revoici de retour sur la toile! Je ne sais combien de kilomètres j'ai fait à pied, combien d'heures je suis restée debout, combien d'heures de sommeil se sont envolées depuis ces quelques jours de silence, mais j'imagine que le chiffre doit avoisiner les « beaucoup ». Mais c'était pour la bonne cause voyons! Grâce à elle, j'ai bien du perdre quelques grammes, muscler un peu mes petites cuisses et renforcer mon moral d'acier!


Musique 0326

La cause a un nom : Les Francofolies de La Rochelle. Entendez plutôt les (Franco)folies de la ville où il fait si bon vivre quand on a 23 ans que l'on aime avoir les cheveux longs pris au vent et que l'on raffole des nuits passés sur le pavé rochelais. Les Francos c'est un peu la grande messe de la chanson française et tout le monde le sait, ce n'est un secret pour personne : je suis une fervente croyante de la très très grande chanson française. Je lui fais parfois quelques infidélités, en allant flirter avec la langue de Shakespeare, mais elle reste mon premier et unique grand amour. Elle est là, face à moi, toujours à disposition. De l'ancienne ou de la nouvelle, de la romantique ou de l'engagée, de la poétique ou de la révoltée, peu importe du moment qu'elle me parle. Bien sûr il y a le maître suprême, le beau Serge, sous toutes les coutures et pour toutes les situations. Mais il sait souvent faire de la place aux autres, aux grands classiques, les Piaf, Vian, Barbara, Montand, Reggiani, Gréco&co habilement enseignés par un air de famille. Mais les petits vieux, sur vinyl ou sur CD, savent faire de la place aux petits nouveaux, héritiers ou non, les Biolay, Keren Ann, Delerm&co... sans oublier les pionners de ma révolte intérieure venus d'un monde fait de béton, les IAM, NTM, Diam's et autres phrasés bien ciselés.

 

Disques rayés. Trop trimballés certainement d'un lieu à un autre, d'une platine à une autre. Et pourtant plaisir intact à réécouter et redécouvrir à chaque instant. On me tacle souvent pour mes goûts en matière de chanson française (et si seulement il n'y avait que ça!). Mais comme dirait la Môme : « Je m'en fous pas mal ». Je dis « aime » la chanson française. Pas celle des ondes contaminées. Non. Celle pour laquelle tu pars à la recherche avec passion comme on part à la recherche d'un trésor précieux. Tard la nuit sur YouTube ou sur Deezer. En douce dans la bibliothèque des parents et les caves des grand-parents. Celle-là même pour qui tu verseras une petite larme quand tu l'auras trouvé. Comme ça, comme une con. Juste parce qu'elle est belle. 

 

Entre découvertes et redécouvertes, entre talents ancrés dans le temps et ceux qui ne feront que passer un temps, petit tour d'horizon de mes cinq jours de chanson française :


 

Charlotte Gainsbourg " Couleur Café "

Jacques Dutronc " Et moi, et moi, et moi"

Jacques Higelin " Champagne "

Arnaud Fleurent-Didier " Mémé 68 "

Hindi Zahra " Stand Up "
 

La Fiancée " L'Emploi du mois "

Lilly Wood and The Prick "L.E.S artistes "

BB Brunes " Cola Maya"

Wax Taylor " Que Sera "

Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0