Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le goût des autres est dans leur nature. Avec l'âge, ils semblent ne plus savoir faire sans. Fondamentalement enraciné dans leurs caractères. Dans leurs films. Dans leurs personnages écrits ou non d'ailleurs par leurs mains avec soin. Le soin du détail et de l'observation, des êtres et de leur humanité en perpétuel mouvement, c'est la marque fabrique des Jabac, comme les surnomme Alain Resnais. Dans la case métier, Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri pourraient cocher « socio-cinéastes ». Attention, métier en péril à ne pas confondre avec lacrymaux-cinéastes. Ne pas faire pleurer dans les chaumières mais livrer une certaine réalité des êtres dans des scénarios ciselés et râleurs tel est leur crédo. Leur truc à eux est de donner des airs de famille à leurs films. Décortiquer en cuisine, avec application et dépendance à une noble cause, comment fermentent les castes, les loosers et les gagnants, les idées des uns contre celles des autres, les blessures des uns faites par les autres. Cuisine et Dépendance, Un air de famille, Le Goût des autres, Comme une image ou  Parlez moi de la pluie ne sont rien d'autres que des miroirs promenés le long de nos modestes vies. Les films signés par le duo tiennent dans un cadre bien commun, dépeignent un paysage infiniment humain. Cet humain que le cinéma a tendance parfois à délaisser au profit d'une politique de rendement. Épris des gens, les Jabac tentent de capturer à force de scénarios et de situations quotidiennes, leur désir parfois incompréhensible d'exister dans le regard des autres. Au bout du conte, le prochain film d'Agnès Jaoui co-écrit avec son complice de toujours, est une nouvelle tentative d'approche de ces autres si chers à leur cinéma. Un nouveau film chorale où chaque personnage cherche un sens à sa vie comme souvent la vie l'exige. Un portrait de groupe où chacun croit à quelque chose. Si certains trouvent une réponse dans les contes, la superstition ou la foi, Jean-Pierre Bacri lui n'y croira « en rien sauf à l'être humain » confie t-il dans un interview donné à Télé Ciné Obs cette semaine. À ses côtés, on retrouvera paraît-il Arthur Dupont ( Bus Palladium), Agathe Bonitzer (Une Bouteille à la mer) et un certain Benjamin Biolay ( Pourquoi tu pleures?). Une jolie troupe pour un film qu'on attend depuis for longtemps. Le dernier Jabac remonte à 2008. Sortie prévue le 6 mars 2013.

jaoui-bacri-au-bout-du-conte.jpg

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0