Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Printemps poetes« Un acte de partage ». C'est la définition de la poésie pour Robin Renucci. Soucieux de transmettre son amour de la poésie et de ces poètes qui « font de nous des citoyens qui s'éveillent », l'acteur a été choisi pour être le parrain de la 14e édition du Printemps des Poètes. Du 5 au 8 mars, cette fête de la poésie célèbre les enfances. De Paris à Lyon, en passant par La Rochelle, Rennes ou Montpellier, ce rendez-vous de la langue française invite petits et grands à découvrir la parole des poètes sur l'enfance. Terre d'inquiétude et d'innocence, période d'apprentissage du monde entre blessures et émerveillements.

 

« Il n'y a pas de poésie sans accompagnateurs », martèle Robin Renucci. Professeurs, poètes, bibliothécaires, comédiens, tous endosseront le rôle de guide pendant ce festival. « C'est l'occasion de mettre en lumière une poésie pour la jeunesse qui s'est renouvelée au cours des dernières décennies » explique Jean-Pierre Siméon, directeur artistique de l'événement. Seront à l'honneur quatre éditeurs spécialistes de la poésie jeunesse à travers leurs collections : Le Farfadet bleu chez Cadex, Poèmes pour grandir chez Cheyne, Poèmes Pirates Papillons chez Motus et les éditions Rue du monde.

 

Au programme : rendez-vous littéraires, musicaux et cinématographiques pour les amateurs de poésie comme les néophytes. La poésie investira de nombreux espaces publics : écoles, bibliothèques, transports en commun, hôpitaux, maisons de retraite... Nouveauté cette année : l'inauguration se tiendra à Lyon. Des comédiens du Théâtre national populaire déclameront aux passants dans la rue des poèmes. Un premier festival de courts-métrages de poésie, rassemblant 250 films, ouvrira ses portes à Bezons (Val d'Oise). Pour saluer l'effort des villes ayant inscrit la poésie au cœur de leur politique culturelle, des labels « Ville en poésie » et « Village en poésie » ont été décernés. Montpellier est la première ville à recevoir cette distinction grâce à la création de sa Maison de la Poésie. L'événement se clôturera sur un concert aussi poétique qu'atypique au musée du quai Branly. Ce nouveau spectacle réunira artistes et spectateurs grâce à un dispositif de casques diffusant des poèmes. Cette dernière soirée passera le relais à la Semaine de la langue française et de la francophonie.

 

Au programme également quelques soirées incontournables. Le 4e concours Andrée Chedid du poème chanté sera fêté à l'Alhambra en présence des Têtes Raides. Cette année c'est un texte de Michel Butor qui a été sélectionné pour être mis en musique. Le Printemps arabe sera salué lors de deux grandes soirées débats et lectures, organisées à Paris. Grande figure du théâtre français disparue cette année, Laurent Terzieff, acteur central du Printemps des poètes ces dernières années, fera l'objet d'un hommage lors d'une soirée exceptionnelle au théâtre de Villeurbanne.

 

Malgré des « restrictions budgétaires imposées au monde de la culture et à l’Éducation nationale », comma l'a souligné Jean-Pierre Siméon, le Printemps de la Poésie continue de sensibiliser et éveiller chacun à cet art précieux qui n'est autre que « l’œil qui voit ce qui n'est pas présent ».

 

 

Programme de la 14e édition du Printemps des Poètes disponible ici

Tag(s) : #Culture & the city

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :