Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tu aimes le rock ? L'originel ? Black Minou est la came qu'il te faut. Français chantant dans la langue originelle du rock, Black Minou est un gang qui a pour habitude de squatter le Bus Palladium. C'est là-bas que je les ai croisés début juillet... après avoir passée des heures à me dandiner bêtement dans mon 18 m2 sur leur excellent et prometteur premier EP sorti au printemps dernier. Dans ce temple du rock, les sensations d'antan sont exigées. Les guitares accordées. Et l'envie de « ressentir physiquement cette musique du corps et de l'âme » inévitable. Le live a confirmé mon premier sentiment sur la bande des frères Poupaud : ils font du rock comme des gamins épris de leurs idoles, jouent comme eux avec le double objectif d'atteindre les cieux tout en s'éclatant entre potes. Leur musique est un espoir de retrouvailles avec les heures fantasmées du bon vieux temps du rock'n'roll. Derrière ce patronyme et les miaulements qu'il engendre à chaque nouveau - et bien trop rare - concert se cache donc des frères aux multiples activités : les frères Poupaud et quelques acolytes (Yarol à la guitare et au chant, Melvil à la basse, César à la guitare, Thibault Lecoq à la batterie et Aurélien Turbant à la guitare). Sur scène ce joyeux gang joue comme des jeunes gosses épris de rock et de tout ce qui l'habite (blues, soul, funk). Ensemble ils produisent quelques danses lascives ou énergiques qui font craquer plus d'une groupie ou d'un connaisseur de rock. Car contrairement à tous ces groupes qui squattent les radios, Black Minou connaît ses origines, potassent sa culture rock en s'autorisant au passage sur scène des reprises des méchants Rolling Stones ou du dieu Marvin Gaye. Reprises qui décoiffent plus d'une demoiselle... et qui te feraient presque (je dis presque au risque de me faire lyncher) oublier l'original. Black Minou n'a rien d'original en vérité. Il s'ancre dans une bonne tradition rock celle respecteuse et admiratrice de son essence même : le blues. Ces mecs-là ont juste le (grand) mérite de rendre au rock sa première qualité : prendre du plaisir. Prendre son pied à jouer entre frangins, entre potes, se mêler à la foule conquise, voir des filles se remuer sur ses propres compositions, jouer comme ses idoles, terminer sur un bar ou torse nu. Le rock dans tout ce qu'il a de plus pur.

 

Black Minou, le site

 

Quelques photos du concert de Black Minou au Bus Palladium le 5 juillet dernier :

Live 0898

Live 0889

Live 0931

Live 0927

Live 0900

Live 0926

Live 0909

Extrait de la soirée au Bus Palladium :


Tag(s) : #Musique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :