Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierrot-Belmondo«  Belmondo c’est d’abord une gueule de cinéma, celle de Pierrot le Fou, un visage mythique peinturluré de bleu, prisonnier de bâtons de dynamite. Une gueule désinvolte et instinctive d’où s’échappe un dynamisme magnifique jamais égalé depuis. Bébel c’est une cascade permanente, passant du drame à la comédie comme son personnage passait d’un toit à l’autre dans Peur sur la ville, sans filet avec panache. Une personnalité atypique capable de s’immiscer dans un costume de truand chez Melvillepour enfiler l’instant d’après celui d’un romantique perdu chez Truffaut.Belmondo c’est une gestuelle exubérante dans les années 70 et 80, une envie de dévorer les rôles dans les années 60, une verve fougueuse depuis toujours. Bébelc’est la décontraction naturelle se baladant sur un demi-siècle de cinéma. Du cinéma dans ce qu’il a de meilleur et de moins bon. Du cinéma de 7 à 70 ans. Celui qui marque toutes les générations... ». Diaporama fougueux et hommage touchant sur Mediacult pour M'sieur Bébel c'est par ici : http://www.mediacult.fr/2011/05/17/belmondo-itineraire-dun-magnifique-jamais-a-bout-de-souffle/

 

Tag(s) : #Cinéma

Partager cet article

Repost 0