Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On n'a pas crié Aline et pourtant elle est revenue, toute seule, comme une grande. Plus électrique et pimpante que jamais. Maintenant, à force d'écoutes, de boire, de danser et de regarder le ciel, à l'entente de son prénom on ne pense plus à Christophe directement et à son tube d'amoureux abandonné. Non, on pense bien à Aline, la seule, l'unique, la masculine, la sexy. On se dandine à l'écoute de son flow sexy, son son new wave mené par quatre garçons dans le vent venus rafraîchir la french pop française courant 2013... bien avant que tout le monde se noie dans ce – bon – filon affriolant.

La vie électrique d'Aline

A l'aube de l'été, début juin, les copains sortiront un nouvel album. L'avant-goût s'appelle La Vie Électrique. C'est un tube sexy et mélancolique, à la manière du Je bois et puis je danse, qui avait fait leur succès. Dans cette vie électrique, on réclame la guerre, les griffures, l'enfer à deux. On chante toujours en français, des trucs qui swinguent, qui se dandinent comme des tubes anglais. Si la voix justement chante l'étincelle corporelle, l'étincelle musicale est, elle, bien présente et diablement entraînante. Toujours dans la veine 80's avec une voix lascive façon Chagrin d'amour, Aline séduit. Séduire à en monter le son, à en danser sans boire, à en avoir très envie d'entendre la suite.

>> Chronique du premier album d'Aline à lire ici

Tag(s) : #Musique, #Aline, #chanson française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :