Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la flotte toute la journée, et soudain un rayon de soleil dans la grisaille parisienne. Oubliée la voix venue du nord d'Asgeir, le blues scandé de Fauve complaisant avec la saison hivernale et le chant de James Vincent McMorrow parfait pour une journée sous la couette. Rock En Seine vient de balancer sa programmation et pour correctement s'imaginer ce qui se passe dans ta boîte crânienne ça ressemble à cette ribambelle d'images dérobées :

Summer of rock en seine

Ok l'espoir fait vivre. Car c'est Paris pas Coachella. Et la rengaine de Rock En Seine a plus de chance de ressembler au « faudrait des bottes de caoutchouc pour patauger dans la gadoue » de Jane qu'au « sea, sex and sun » de Serge. Une fois le point météo établit, passons au point musique. Plutôt un point musiques avec un S car pour sa 12 ème édition Rock En Seine rassemble large musicalement. On prendra un coup de vieux avec des pointures comme Queens Of The Stone Age et Portishead en tête. On appréciera la cure de jouvence rock donnée par Jake Bugg et les Artic Monkeys. On fera gaffe à la survie de ses oreilles sur Prodigy. On se déchaînera sur Étienne de Crecy et Flume. Et puis on ne refusera pas quelques danses mélancoliques avec l'ex idole du Web Lana Del Rey. Quelques noms qui nous réchauffe déjà au cœur de l'hiver. Vivement l'été...

 

La suite de la prog par ici et pour les plus organisés c'est à partir de mardi 11 février à 10 heures précises qu'on se jette sur les pass de 3 jours...

Tag(s) : #Musique, #festival, #rock en seine

Partager cet article

Repost 0