Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sais-tu ? La nuit quand les filles font des insomnies, le casque vissé sur les oreilles – comme si elles habitaient encore chez leurs parents - elles écoutent mademoiselle Françoise Hardy. Sans doute, un geste quasi similaire à celui des filles qui écoutaient en douce rugir le SLC Salut les copains ! il y a un demi-siècle. Une radio en sourdine et les messages personnels d'une fille à la voix frêle filtrant dans des moments où l'on se cherche une copine capable de poser des mots sur sur un cœur bancale. Les filles d'aujourd'hui auraient pu s'éprendre de la jolie Sylvie ou de l'enfantine France. Mais non, dans la bande des yéyés c'est Françoise, la sentimentale qui remporte la mise. Le spleen bien « française » de Françoise étant la bande-son d'une jeunesse qui n'a jamais tout à fait voulu foutre le camp. Sa discographie, un miroir de nos sentiments maladroits. Ses textes de fille bien lucide, bien abîmé par Jacques, des instants dérobés, copiés, passés à broyer du rose et du noir dans une tour d'ivoire. Françoise a eu 70 ans hier. Ces textes, eux, n'auront jamais d'âge. Intemporel, le blues de Françoise. La preuve en 7 chansons.

"Le sais-tu"

"L'amour d'un garçon"

"Je suis moi"

"Message personnel"

"Le temps de l'amour"

"A quoi ça sert"

"Comment te dire adieu"

Tag(s) : #Musique, #chanson française, #Françoise Hardy, #jacques dutronc

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :